Misiunea Liberă

Isus Hristos este acelaşi ieri, azi şi în veci. Evrei 13:8

Limba:

Alte ţări




Aussitôt que sera terminé le “jour du salut” (Esa. 49.8; 2 Cor. 6.2), directement avant le “jour du Seigneur”, c’est-à-dire avant le septième millénaire, le monde sera frappé par de terribles plaies et jugements de la colère de Dieu. Dans Matthieu 24, ainsi que dans d’autres passages des Ecritures, le Seigneur Jésus Lui-même indique quelques circonstances qui accompagneront ce jour. Il parle de guerres et de cris de guerres, de tremblements de terre, de famines et de catastrophes naturelles de tout genre, et Il ajouta: “Ceci n’est que le commencement des douleurs”. Les tremblements de terre et les catastrophes naturelles de tout genre augmenteront de plus en plus, jusqu’à ce que survienne le tremblement de terre attendu depuis longtemps, qui surpassera tous les autres, celui de Californie, délimité par la fissure de San Andreas sur la côte Ouest des Etats-Unis, et que les scientifiques s’attendent à voir arriver à tout instant. Habituellement les douleurs précédent toujours une naissance. Selon Romains 8.19-22, la création toute entière soupire et souffre les douleurs d’un nouvel enfantement. Jésus annonce la grande tribulation par ces paroles: “Car il y aura alors une grande tribulation, telle qu’il n’y en a point eu depuis le commencement du monde jusqu’à maintenant, et qu’il n’y en aura jamais” (Mat. 24.21).

Dans Luc 21 et dans d’autres passages bibliques, nous est décrit ce qui aura lieu pendant la grande tribulation. “Et il y aura des signes dans le soleil et la lune et les étoiles, et sur la terre une angoisse des nations en perplexité devant le grand bruit de la mer et des flots, les hommes rendant l’âme de peur et à cause de l’attente des choses qui viennent sur la terre habitée, car les puissances des cieux seront ébranlées” (Luc 21.25,26).

Nous ne pouvons pas entrer ici dans les détails des catastrophes inimaginables et des “jugements apocalyptiques de la colère de Dieu” qui viendront sur l’humanité impie après l’enlèvement de “Eglise-Epouse” de Jésus-Christ. Le Seigneur Dieu avait commandé aux hommes auxquels Il avait assigné cette terre de l’assujettire en communion avec Lui. Détachés de Lui, les hommes détruisent la terre, ainsi qu’eux-mêmes. Préoccupés, les experts parlent de la pollution de l’air, des eaux et de la terre, de la nature en général, du danger qu’apportent les trous dans la couche d’ozone, de “L’effet de serre” qui va déclencher une catastrophe climatique – jusqu’au point de dissoudre la couche d’ozone, ce qui fera que le rayonnement du soleil sera sept fois plus fort que normalement, comme le disent les Ecritures Saintes. C’est ainsi qu’il est écrit: “Et la lumière de la lune sera comme la lumière du soleil, et la lumière du soleil sera septuple, comme la lumière de sept jours…” (Esa. 30.26).

Jean, le voyant, reçu sur l’île de Patmos une allusion par l’image suivante; “Et le quatrième versa sa coupe sur le soleil; et il lui fut donné de brûler les hommes par le feu; et les hommes furent brûlés par une grande chaleur; et ils blasphémèrent le nom de Dieu qui a pouvoir sur ces plaies, et ils ne se repentirent pas pour lui donner gloire” (Apoc. 16.8,9). Dès ce moment le “jour de la grâce et du salut” est passé, de telle manière que les hommes ne peuvent plus se convertir à Dieu. Pour beaucoup de personnes ce sera véritablement un réveil terrible, un “trop tard” pour toujours.

Après que le soleil ait brûlé la surface de la terre, il sera changé en ténèbres, car il est écrit: “Le soleil sera changé en ténèbres et la lune en sang, avant que vienne la grande et éclatante journée du Seigneur” (Act. 2.20; Joël 2.31). “… et le soleil devint noir comme un sac de poil, et la lune devint tout entière comme du sang; et les étoiles du ciel tombèrent sur la terre, comme un figuier agité par un grand vent jette loin ses figues tardives… Et les rois de la terre, et les grands, et les chillarques, et les riches, et les forts, et tout esclave, et tout homme libre, se cachèrent dans les cavernes et dans les rochers des montagnes; et ils disent aux montagnes et aux rochers: Tombez sur nous et tenez-nous cachés de devant la face de celui qui est assis sur le trône et de devant la colère de l’Agneau; car le grand jour de sa colère est venu, et qui peut subsister?” (Apoc. 6.12-17).

De même qu’au temps de Noé, Dieu dans Son amour et Sa grâce, avait donné aux hommes la possibilité d’être sauvés de la catastrophe inévitable du déluge, c’est-à-dire en entrant dans l’arche, ainsi la Parole de Dieu nous indique comment échapper à la ruine qui arrive, c’est-à-dire en trouvant le salut en Jésus-Christ (1 Pier. 3). Ceux qui croient le message de Son Evangile et se laissent préparer, seront en mesure d’échapper à tout ce qui va arriver et seront enlevés auprès de Lui dans la gloire céleste (Luc 21.34-36 et autres). A ce contexte appartient aussi cette déclaration de Jésus-Christ: “Et quand ces choses commenceront à arriver; regardez en haut, et levez vos têtes, parce que votre rédemption approche” (Luc 21.28).

Une atmosphère de fin du monde n’est pas à sa place ici, elle n’apporterait aucune solution. Ce n’est pas la panique, mais plutôt la réflexion et la conversion à Dieu qui sont requis. Le commandement de cette heure est “Hâte-toi de sauver ton âme!”, “Car que profitera-t-il à un homme s’il gagne le monde entier, et qu’il fasse la perte de son âme?” (Mat. 16.26). Le temps de la grâce arrive à sa fin. Le compte à rebours a déjà commencé. Le dernier appel de Dieu retentit comme le son de la trompette. Celui qui désire se réconcilier avec Dieu doit le faire maintenant. Dans ce contexte, le texte biblique suivant nous mettant en garde, nous fait voir ce qui suit: “Or le jour du Seigneur viendra comme un voleur; et, dans ce jour-là, les cieux passeront avec un bruit sifflant et les éléments embrasés seront dissous, et la terre et les oeuvres qui sont en elles seront brûlées entièrement. Toutes ces choses devant donc se dissoudre, quelles gens devriez-vous être en sainte conduite et en piété, attendant et hâtant la venue du jour de Dieu, à cause duquel les cieux en feu seront dissous et les éléments embrasés se fondront. Mais, selon sa promesse, nous attendons de nouveaux cieux et une nouvelle terre, dans lesquels la justice habite (1 Pier. 3.10-13).

Beaucoup d’autres textes bibliques pourraient êtres cités sur l’ensemble de ce thème. Tout ce qui a été écrit il y a déjà longtemps entrera bientôt dans l’histoire. Toutefois, nous devons agir avec sobriété et prudence et planifier tout à fait normalement notre vie, car personne ne connaît réellement le temps ni l’heure; nous devrions seulement nous soucier de marcher avec Dieu et d’être prêts en tout temps à rencontrer le Seigneur. Ce tout dernier âge, dans lequel nous vivons maintenant a été comparé par notre Seigneur Jésus-Christ aux jours de Noé et de Sodome et Gomorrhe (Luc 17.26-30). Personne ne contestera que dans le monde entier et sous tous les rapports les choses sont pires qu’en ce temps-là. Aujourd’hui comme en ce temps-là, le monde tombé de la position qu’il avait auprès de Dieu est mûr pour le jugement. Dieu offre les deux choses: la grâce et le jugement. Que voulez-vous choisir?

Conţinut 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11